Rencontre littéraire avec Gwenaële Robert et Yves Harté

par | 14 octobre 2022 | 0 commentaires

Deuxième rencontre littéraire avec Emmanuelle Delacomptée et deux nouveaux textes “Les Passe-Murailles” pour “sortir enrichis de sa lecture sans enfermer les auteurs dans une contrainte formelle”. Un voyage géographique et temporel assuré par Yves Harté dans La main sur le cœur, et Gwenaële Robert avec Sous les feux d’artifice.

Le point de départ de vos textes?

Yves Harté– “Je suis parti à Tolède pour le 400e anniversaire de la mort du Greco. Le dernier tableau que je suis allé voir c’est le Caballero. Je me suis alors souvenu de la note lue deux ans auparavant au Prado à propos de ce tableau…”

Gwenaële Robert– “Une visite dans le cimetière de Cherbourg et la découverte d’une tombe américaine datée de 1864, révélant un épisode méconnu de la guerre de Sécession.”

Une petite histoire dans la grande…

Yves Harté– “Il y avait très longtemps que je voulais écrire un texte sur l’amitié masculine. Mais j’ai aussi été totalement pris par le personnage de la grande Histoire”. Yves Harté a enquêté deux ans sur ce fameux Caballero.

Ce voyage à travers l’Espagne le renvoie irrésistiblement à Pierre Veilletet, un ami journaliste et écrivain qu’il admirait: “c’est à mesure que j’ai découvert la vie du Caballero que la corrélation avec Veilletet fut de plus en plus évidente. C’était un peu magique”.

Gwenaële Robert– “Une anecdote ne fait pas un roman.” alors elle fait le choix de “donner un panorama large et d’embrasser toutes les classes sociales.” tout en collant “au plus près de la mentalité de l’époque.” “L’Océan Atlantique qui séparait deux mondes à l’air de se rétrécir.”

La promenade temporelle ne s’arrêtera pas ici pour les deux auteurs de la collection Les Passe-Murailles. Et pour vous, elle continue avec le replay et le podcast de cette rencontre !

Par @sandra_etcaetera et @hanyrhauz

A LIRE: des extraits de retours de lecture de Les Feux d’artifice de Gwenaële Robert et de la Main sur le cœur de Yves Harté