Rencontre avec Stanislas Moussé (Le Tripode)

par | 14 novembre 2020 | 0 commentaires

Par @moonpalaace 
.
En novembre 2020, Stanislas Moussé édité au Tripode est venu nous présenter les deux tomes d’un album singulier : « Longue vie » et « Le Fils du roi ».
Il nous a raconté son parcours d’autodidacte et ses choix graphiques : vous les retrouverez dans le replay.

L’ORIGINALITÉ DU PROJET
La singularité de cette BD est d’offrir 200 pages où des planches déploient une infinité de détails grâce à un travail très méticuleux et précis du dessin : mille traits, mille points, mille détails, des animaux, des êtres étranges…
Mais c’est aussi un récit muet : elle ne comporte aucun mot, aucune onomatopée.
Et par ailleurs, ni couleurs, ni vignettes.
C’est un projet hors-norme et atypique.
.
L’INTRIGUE
La BD relate le destin d’un berger installé dans la montagne et emporté bien malgré lui dans un destin inattendu qui lui fera quitter son univers pour rejoindre des brigands, mener des guerres sanglantes et barbares, et atteindre peut-être à la fin une paix méritée…
.
LES THÈMES ET LE GENRE
Ce conte médiéval met en scène la violence, l’amour, et une certaine connexion avec le cosmos…
Comme dans tout récit d’héroïc fantasy, l’auteur s’intéresse aux jeux de pouvoir, aux combats, aux alliances que les personnages doivent accomplir.
.
DÉFI
L’auteur nous a confié avoir glissé quelques symboles cachés dans ses planches…
Un lecteur attentif pourrait bien découvrir M le maudit…
Le retrouverez-vous ?

A VOIR: le replay de la rencontre est disponible sur la chaîne YouTube

A LIRE: deux chroniques sur le roman graphique de Stanislas Moussé, ici et ici