Rencontre avec Alex Alice

par | 07 octobre 2021 | 0 commentaires

Par @b.a.books

Ce jeudi 7 octobre, nous avions rendez-vous pour une soirée chez Alex Alice. En toute intimité.
Retour sur une parenthèse merveilleuse.

C’est à pas feutrés que nous arrivons les uns après les autres dans son atelier sous les toits, un peu intimidés et surtout ébahis par les trésors que recèlent sa décoration et les rayonnages de ses étagères…
On s’installe, on se serre un peu, une B.D. sous le bras, un verre, un plaid ou un chat dans l’autre. On s’apprête à vivre un vleel dans les étoiles.

Certains d’entre nous sont fans de la première heure, d’autres le découvrent ce soir grâce à Vleel. Mais un point commun nous réunit dès les premiers échanges : nous sommes sous le charme.

Alex Alice a débuté la série Le Château des Étoiles en 2014 et le 6e tome vient de sortir.
Cette série, qu’il qualifie d’uchronie et d’ucosmie, raconte la découverte de l’éther qui va permettre la conquête d’un univers parallèle, tel qu’on l’imaginait à la fin du XIXe siècle.
Ses inspirations sont multiples, de Jules Verne à Hayao Miyazaki, des romans feuilletons à la science-fiction ancienne, d’un voyage sur les terres de Louis II de Bavière à Camille Flammarion,…
S’il a fait un gros travail de recherches, il n’en garde pas moins sa liberté fictionnelle et estime que l’important c’est que « le créateur y croit au moment où il travaille ».

Alex Alice est passionné et ses yeux pétillent quand il partage avec nous son travail. Parce que « le merveilleux, c’est la base du récit ».
Et comme nous sommes chanceux, il nous livre quelques secrets de conception, nous parle de son travail avec ses collaborateurs, ses maquettes, nous montre des planches originales, nous ouvre son carnet de croquis,…

Il veut faire des livres pour tous. Ne veut pas fermer la porte aux enfants, qu’il estime être de plus en plus négligés par le monde de la B.D.
Dans l’assistance, ça chuchote : « mais oui, je les fais lire à mes CM, ils adorent ». « Mes petits de 5-6 ans se sont laissés totalement embarquer ».
C’est confirmé : Alex Alice conquiert tous les publics.

Mais il est temps de nous quitter, déjà.

Le cœur dans les nuages et des étoiles plein les yeux.
Demain est un autre jour (un jour parfait pour aller en librairie au rayon B.D).

A VOIR: le replay de la rencontre sur YouTube

A LIRE: deux chroniques sur Le château des étoiles, ici et ici